Conférence Bruce Bégout Le vide urbain jeudi 18 mai - 18h Médiathèque André Labarrère - Pau et / Workshop Pierre Di Sciullo + Olivier Bedu


Restitution Workshop / vendredi 19 mai - 13h00 / Bel Ordinaire - Billère


Workshop
Pierre Di Sciullo + Olivier Bedu dans le cadre du projet Peripherique.s
15-19 mai 2017 / Bel Ordinaire - Billère
Restitution vendredi 19 mai - 13h00
ÉSA Pyrénées, site de Pau / Pôle Espace public 16-17 / Peripherique.s
+
conférence Bruce Bégout
Le vide urbain
jeudi 18 mai - 18h
Médiathèque André Labarrère - Pau

Dans le cadre du projet Peripherique.s questionnant le devenir et les potentiels d’une parcelle vacante de la périphérie urbaine de Pau, Pierre di Sciullo, typographe - designer graphique et Olivier Bedu, architecte-plasticien, sont invités à animer un workshop avec des étudiants de l’École Supérieure d’Art des Pyrénées de Pau et de l’Université Pédagogique de Cracovie, afin de produire dans l’espace, des signaux, des messages textuels en volume, convoquant une certaine polysémie des lieux. Observant les formes et les usages ici superposés, les étudiants seront amenés à s’interroger sur ce contexte particulier où se côtoient espaces commerciaux, habitations et lieux publics dans un paysage entre bitume et nature. Nous prêterons un regard attentif et sensible sur ces formes d’urbanité, afin d’en extraire leurs qualités mais aussi leurs archétypes et leurs travers. Nous tracerons des signes, des mots et des lettres afin d’en éprouver le sens et la plasticité au regard de ces espaces tantôt habités tantôt traversés mais sans doute trop peu regardés.
Dans cette démarche, la relation au contexte proche sera privilégiée, en écho à tout ces espaces intermédiaires omniprésents dans les périphéries de nos villes. Comment développer un territoire critique dans ces espaces vacants ? Comment investir ces interstices tout en préservant ce champ d’incertitude, de questionnement de la ville, de jachère de l’urbain ?  
Tels seront les objectifs de ce laboratoire éphémère.

Pierre di Sciullo
Pierre di Sciullo est designer graphique, ses travaux se situent à la croisée entre création typographique, visuelle et sonore. En sortant l’écrit des échelles habituelles de la page ou de l’écran vers l’échelle humaine ou urbaine, comme dans ses nombreux projets de signalétique ou lors de ses interventions dans le cadre  du Festival d’Aurillac, Pierre di Sciullo donne forme à des écritures qui façonnent le contexte dans lequel elles s’exposent : la façade d’un musée, un mémorial, le long du parcours d’un tramway…
http://www.quiresiste.com
Olivier Bedu - Le Cabanon Vertical
Le Cabanon Vertical est un collectif pluridisciplinaire qui conjugue les arts appliqués et les arts visuels.  
Il questionne la place de l’individu dans l’espace urbain, ses usages et sa liberté d’agir. Olivier Bedu et sa plateforme d’action collective y envisagent l’architecture comme un territoire expérimental, dont les formes s’ouvrent aux usages et à l’appropriation d’un lieu. L’auto-construction y est un point de départ pour une approche poétique et active de l’espace. L’appropriation de l’espace public par l’invention d’une  
sculpture-lieu(1) en est aujourd’hui la principale visée esthétique.
1. L’expression est issue de l’ouvrage de la philosophe Joëlle Zask, Outdoor Art, la sculpture et ses lieux, coll.
Les empêcheurs de penser en rond, ed. La découverte, Paris, 2011
http://www.cabanonvertical.com

Ateliers du Bel Ordinaire + Parcelle St-Maclou - 57 route de Bayonne, Billère
13 étudiants de 2e année Design Graphique Multimédia de l'ÉSA Pyrénées, site de Pau
7 étudiants de l’Université Pédagogique de Cracovie
accompagnés de Catherine Melin, Laurent Agut
Projet labellisé par le Centre Pompidou qui cette année fête ses 40 ans partout en France
Partenariat : Le Bel Ordinaire / ville de Billère / Communauté d’agglomération de Pau-Pyrénées
Exposition
Pierre di Sciullo Typoéticatrac, les mots pour le faire,
Bel Ordinaire, 26 avril – 01 juillet

Conférence
Bruce Bégout - Vides urbains
dans le cadre du projet Peripherique.s
jeudi 18 mai - 18h
Médiathèque André Labarrère
place Marguerite Laborde - Pau


Depuis quelques années, l’humanité est devenue majoritairement urbaine. Ce fait inédit dans l’histoire implique une expansion et une densification spectaculaires des villes, et, de fait, un nouveau rapport entre l’espace et le vide. Dans cette intervention, nous voudrions nous interroger sur la place de moins en moins grande que prend le vide dans nos existences urbaines et péri-urbaines. Si le désert affectif et symbolique croît, comme le disait Nietzsche, il recule cependant à l’échelle de l’occupation des sols. Quel peut être le rôle, ou l’absence de rôle, du vide dans l’espace urbain ? Des no man’s land, des friches, des zones vacantes ?
Ne sont-ils là que provisoirement en attendant un prochain remplissage ou ont-ils une valeur en soi ? Et si cette valeur existe, quelle est-elle ? Nous essaierons de nous interroger sur les différents types de vide urbain et suburbain, et de montrer le sens de la « négativité sans emploi » (Bataille) dans une logique de l’exploitation totale de l’espace et du temps.
Bruce Bégout est philosophe, essayiste et romancier, maître de conférences à l’Université Michel de Montaigne - Bordeaux. Spécialiste de Husserl, il se consacre à l’exploration du monde urbain, mais aussi et plus généralement du quotidien. Il a publié plusieurs ouvrages philosophiques, quatre essais aux éditions Allia (Zéropolis. L’expérience de Las Vegas, 2002 ; Lieu commun. Le motel américain, 2003 ; La Découverte du quotidien. Éléments pour une phénoménologie du monde de la vie, 2005 ; De la décence ordinaire, 2008). En 2013, il publie aux éditions Inculte Suburbia, un essai sur les banlieues essentiellement résidentielles qui s’étendent à la périphérie des villes. Auteur  de fiction, il a publié un recueil de nouvelles, Sphex, en 2009 ainsi que Le ParK en 2010. En 2014, c’est à nouveau  un recueil de nouvelles qu’il publie aux éditions Allia, L’Accumulation primitive de la noirceur. En 2016, il reçoit  la bourse Cioran du Centre national du livre. On ne dormira jamais est son dernier ouvrage sorti en mars 2017  chez Allia éditions.