Workshop avec Martial Geoffre-Rouland


Du lundi 17 au vendredi 21 décembre 2012
ÉSA Pyrénées - site de Pau

workshop


Le développeur Martial Geoffre-Rouland animera un workshop avec des étudiants en option design graphique multimédia de 2e, 3e et 4e année de l'ÉSA Pyrénées - site de Pau.

  

"Le design graphique est historiquement lié aux supports imprimés. Ses champs d’intervention sont habituellement ceux de la lisibilité, de la grille, de la surface (que ce soit celle d’un écran ou celle d’une page), du rapport texte-image. L’usager du design graphique est sollicité principalement par le sens de la vue.

En élargissant le contexte à celui de l’espace, et la perception sensible au corps entier, que peuvent permettre les principes d’interaction dans la pratique du design graphique ?

La dématérialisation, ou ce que nous percevons comme tel dans la mise à distance à laquelle nous oblige les écrans, favorise un espace de déploiement inexploré par le design graphique.

Aujourd’hui, le matériau du designer graphique s’étend à l’image en mouvement, au son, pourquoi pas au jeu video. Quelles rencontres peuvent alors s’opérer entre l’usager, l’objet ? Quelle part de cette médiation le design graphique peut-il occuper ? Où se situe l’intervention de l’auteur ?

C’est avec ces questions à l’esprit que les étudiants participant au workshop ont développé leurs projets. En abordant des notions de programmations simples, en supprimant le clavier de l’ordinateur comme interface d’interaction, les étudiants ont pu proposer des bases de réflexion à ces problématiques."

Julien Drochon
Design des Nouveaux Media
ESA Pyrénées – Pau

----------

PROJETS

Transcription graphique de la musique

Transcription graphique de la musique

Étudiantes :
Adeline Grolet
Pauline Terne
Camille Belloc
Marjolaine Bergonnier

À l'aide de Processing, nous avons expérimenté plusieurs manières d'écrire le son sur un format délimité, un support papier A3. Le but est de créer une affiche pour chaque morceau de musique. Cela peut apporter une nouvelle façon de s'approprier un morceau de son groupe préféré.

Livre interactif


Étudiantes :
Marjolaine Beney
Anaïs Couzon

Nous sommes parti sur l'idée d'utiliser la lumière et texte. Notre choix s'est porté sur un roman tiré d'un journal intime, intitulé « L'Herbe Bleue », publié anonymement , où se mêlent diverses sensations, émotions, sentiments qu'éprouve l'auteur lui-même. C'est pourquoi sur la base des codes de couleurs nous les avons associés au texte. 
 Pour les couleurs, nous nous sommes basées sur les codes déjà existants (le vert étant associé à l'échec, l'infortune, l'orange à tout ce qui touche à la sécurité et la communication ..).

Le dispositif  est composé de quatre ampoules (blanche, verte, rouge, bleue), se situant au-dessus d'une tablette sur laquelle est posée le livre regroupant huit textes choisis dans le livre précédemment mentionné, ainsi que d'une webcam. Le tout associé donne à voir une oeuvre où récit et lumière s'accordent. Chacun d'entre eux, étant lié à une couleur qui lui est propre, nous donnant l'occasion de faire ressortir l'émotion du texte par celle-ci.

Nous avons souhaité que le rôle du spectateur soit, dans cette mise en scène, de découvrir une émotion qui lui sera démontrée par un texte, mais aussi par un jeu de lumière reflétant le sentiment global émis par un des extraits du livre.

Trombologo


Étudiants :
Valère Auger
Lætitia Boiteau
Quentin Saldi

Nous proposons un système d'écriture de forme intuitive et universelle, une traduction de l'expression du visage en une forme graphique.
Un système de reconnaissance faciale permet de faire le lien entre le visage et le programme. Par la récupération de valeurs/données, telles que la taille de la bouche ou encore l'ouverture des yeux, l'usager peut influer sur son « portrait graphique » et le modeler à volonté.

Memorial Activity


Étudiants :
David Duhau
Anaïs Martins
Guofan Xiong
Thomas Le Guern

Nous avons souhaité proposer au spectateur la représentation de ses déplacements, influençant l'esthétique du lieu et cartographiant la mémoire de l'espace.
- un ensemble de blocs disposés de manière désordonnée dont les arêtes s'illuminent au passage des spectateurs. La position du spectateur est enregistrée et montée en boucle. Ainsi lorsque de nouveaux spectateurs marchent dans la pièce, de nouvelles arêtes s'éclairent à leur passage. L'accumulation de ces 'faisceaux' engendre donc de plus en plus de lumière.
- une projection au mur représentant l'enregistrement du parcours des spectateurs passés. Un point lumineux représente le trajet passé d'un spectateur et est bouclé. L'intensité des points lumineux diminue dans le temps.

Pong 2.0


Nous avons expérimenté l'utilisation d'un capteur de mouvement, la kinect,

Le projet intitulé Pong 2.0 en référence au jeu vidéo du même nom, est une sorte de mini jeu,  car dépourvu de but et de finalité comme un high score ou une victoire finale.

-----------------

Le développeur Martial Geoffre-Rouland animera un workshop avec des étudiants en option design graphique multimédia de 2e, 3e et 4e années de l'ÉSA Pyrénées — site de Pau.

Martial Geoffre-Rouland est un développeur interactif basé à Lyon. Il collabore avec de nombreux artistes / studios pour des travaux autour de l’art numérique, du design interactif et la scénographie.
Il est cofondateur du collectif LAZERLAZER, collaboration avec les graphistes du studio Superscript².

www.forme-libre.com