Kapawani Kiwanga, Afrogalactica


vendredi 7 décembre 2012
ÉSA Pyrénées, site de Tarbes

Territoires mutations & archives recherche


Conférence proposée dans le cadre du projet « Territoires, mutations et archives » (1/2).

  • Kapwani Kiwanga Afrogalactica: A brief history of the future, 2011-12. Performance à Paris Photo, 2011. Documentation of performance at Paris Photo, 2011

"Les recherches effectuées par Kiwanga sur l’Afro-Futurisme se sont prolongées en une série de performances dont la première fut présentée à Paris Photo à l’automne dernier. AFROGALACTICA : un abrégé du futur, dans lequel l’artiste apparaît telle une anthropologue du futur, débute ainsi : « Le 8 décembre 2058, les États-Unis d’Afrique furent créés… ». Avec tout le sérieux d’une universitaire, elle présente l’histoire imaginée de l’exploration de l’espace tout en projetant un collage d’extraits de films, de clips musicaux et de documents divers. Elle souligne ainsi les multiples appropriations historiques ou religieuses des Afro-Futuristes pour asseoir leur validation, allant de la descendance des dynasties égyptiennes à l’intégration aux civilisations africaines – dont celle des Dogons – jusqu’aux références bibliques ou aux théories du Big Bang. Les aliénés deviennent ainsi des aliens afin de se libérer des préjugés sociétaux et du statu quo et de proposer un nouveau monde selon leurs propres conditions. Grâce au travail d’archives sur cette culture populaire, Kiwanga se sert de la science-fiction comme d’un outil de projection des possibles. Elle sème des idées en vue de la considération ou de l’invention de destinées alternatives." (Revue 02, Printemps 2012).

Pour voir son travail, visitez le site de l’artiste.


actualité précédente

Anne James Chaton

actualité suivante

Miniatures - Kits sonores de Cécile Babiole