Inauguration de la nouvelle saison du projet echo(((


Mardi 11 décembre 2018 à 16h00
site de Pau



Inauguration de la nouvelle saison du projet echo(((
en présence de l'artiste Alexis Guillier
mardi 11 décembre 2018, dans la cour de l'école
25, rue René Cassin · 64000 Pau

Rendez-vous ouverts à tous :

· 16h : Inauguration du mur de pala investi par une image en 4x3
en présence de l'artiste invité et des partenaires du projet.

· 17h : Conférence-performance d'Alexis Guillier, artiste 
Rencontre et échanges autour du travail de l’artiste et des étudiants inscrits en option Image.

« echo((( est un projet mené depuis 2015 avec les étudiants de 3e année en Design graphique multimédia option Image, en partenariat avec le centre d’art image/imatge à Orthez et la société d’affichage Extérieurs. Un artiste issu de la programmation annuelle du centre d’art image/imatge — Alexis Guillier pour l'année 2018/2019 — est invité à déployer son travail sur le mur de pala de l’école qui devient pour l’occasion un espace d’exposition. Cette première image vient en résonance avec l'actualité artistique proposée au même moment dans le centre d'art, ici l'exposition "Twilight Zone : The Movie" présentée du 8 juin au 15 septembre dernier. 14 étudiants de l'option Image prennent après lui sa suite et concoivent, chacun, une image qui répond à celle de l’artiste invité. Les productions des étudiants se renouvelent alors sur ce même mur, au rythme d’une image par semaine pendant 14 semaines. » 

— équipe enseignante :
David Coste, Emmanuelle Rey 

— en partenariat depuis 2015 avec :
· le centre d'art image/imatge, Orthez
· la société Extérieurs


—Bio :
Alexis Guillier compose sous forme de conférences illustrées, de films, de textes ou encore d’installations, des montages narratifs mêlant des documents très divers, coexistant dans l’histoire mais ne s’y croisant que rarement. Ses sujets d’investigation relèvent d’un questionnement sur la circulation des images et des productions culturelles, les échos et les récurrences, la formation des imaginaires, les interactions entre les fictions personnelles et les histoires collectives.
Alexis Guillier s’intéresse notamment à la falsification, à la déformation et la disparition des œuvres, aux accidents de tournage et aux vaisseaux fantômes. La transmission de ces récits s’interroge elle-même, restant toujours sur une ligne incertaine, entre subjectivité détachée et lyrisme documentaire.