Guattari-Deleuze : un couple électrique


2 octobre 2018 à 16h
ÉSA Pyrénées — site de Tarbes


Conférence d’Anne Querrien dans le cadre du projet Sprite


Le mardi 2 octobre 2018 à 16h00

à l'ÉSA Pyrénées — site de Tarbes, salle Stein

Que se passe-t-il quand on branche un psychanalyste militant révolutionnaire revenu de tous les groupuscules sur un philosophe expérimentateur épuisé par les théories ? Un arc électrique, un jaillissement de concepts élaborés à gauche et devenus communs, l'ouverture d'un champ de possibles où se faufilent artistes, cinéastes, écrivains tandis que le pouvoir au loin fourbit ses armes et aimante tous ceux qu'anime le regret de leur impuissance à participer à une telle déflagration. L'agencement Guattari-Deleuze, rencontre temporaire et éblouissante de deux trajectoires intellectuelles hétérogènes, laisse dans son sillage le concept d'agencement fait à son image.

Anne Querrien, sociologue, a milité avec Félix Guattari, notamment au mouvement du 22 Mars en 1968. Elle a travaillé avec lui dans un centre de recherches en sciences sociales autonome, le CERFI, qui éditait la revue Recherches. Elle a suivi les cours de Gilles Deleuze à l'université de Vincennes devenue Paris VIII. Elle a animé les revues Education Permanente, puis Les Annales de la Recherche Urbaine au cours de sa vie professionnelle, puis Multitudes et Chimères depuis. Elle est l'autrice de nombreux articles et d'un livre L'école mutuelle, une pédagogie trop efficace? paru au Seuil/Les empêcheurs de penser en rond en 2004.

© Les Urbains de Minuit/ Joséphine Guattari. Tous droits réservés.