Conférence - Contour ouvert


Mercredi 19 janvier 2010 - 18 h 30
ESA des Pyrénées, site de Pau

signes paysages


Dans le cadre du cycle de conférences sur le paysage de l'année 2011 l'ESA des Pyrénées site de Pau propose le mercredi 19 janvier 18H 30 dans l' amphithéâtre "Contour ouvert" par Fédérico Nicolao, philosophe et Laura Erber, artiste brésilienne.


N'entendrions nous pas pour paysage une zone d'interférences, rapports, croisements, qui s'ouvre là où se rencontrent le visible et l'écriture, d'où se détacheraient des signes singuliers, étranges et parfois merveilleux, dont la simplicité et l'organisation mystérieuse parfois nous échappent et parfois nous effrayent ? Laura Erber et Federico Nicolao dialoguent dans le cadre de la plateforme de recherche de l'école des Beaux Arts de Pau sur leur rapport au paysage dans leurs livres et leurs expositions.

Federico Nicolao, philosophe et écrivain, professeur d'esthétique à l'ESA des Pyrénées site de Tarbes.

Laura Erber, née au Brésil en 1979, habitante d'une planète qui s'est formée il y a environs 4,54 billions d'années, Laura Erber développe sa recherche artistique autour de l'univers de l'image (film, dessin et vidéo-installations) et du texte (proses et poésie). Son travail est conduit par le besoin constant de libérer des signes et de renégocier la notion d'espace visible et verbal. Artiste en résidence en France au Centre d'Art Contemporain Le Fresnoy et aux Récollets de Paris ses œuvres ont été présentées dans de nombreux centres d'art et musées du monde entier ; entre autres au Jeu de Paume, à la Maison Européenne de la Photographie, au Musée d'Art Contemporain de Moscou, au IASPIS en Suède, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, à Le Plateau, à The Museum of Modern Art de Rio de Janeiro, au CCBB, à Oi Futuro.
Ses trois plus grandes expositions personnelles ont eu lieu à la Fondació Miró de Barcelone , au Centre International d'art et du paysage de l'île de Vassivière et à la Novembro Arte Contemporânea de São Paulo au Brésil.
Elle vit, travaille et dort en cette planète chauffée par le soleil, habitée par des millions d'espèces parmi lesquelles les humains.


actualité précédente

Entresol de David Coste

actualité suivante

Michel Aubry, Max Neuhaus, DIAGONALES