Conférence Collectif (LA)HORDE


Mercredi 13 mars – 10h30-12h00
Site de Pau



Conférence Collectif (LA)HORDE
Mercredi 13 mars – 10h30-12h00
ÉSA Pyrénées — site de Pau, salle de théorie / conférence

Dans le cadre du festival Résonance(s), rendez-vous danse initié par Espaces Pluriels, nous organisons une rencontre avec le collectif (LA)HORDE. Collectif, sera également le thème proposé par le pôle Signe espace public pour l’année à venir. 
Dans cette perspective, nous vous invitons à rencontrer les artistes de ce trio, afin de partager les regards et d’échanger sur leur pratique. 
Des projets qui questionnent les arts vivants et l’art contemporain, empreints d'une relation forte à l’image, au web et au design.
Rendez-vous ouvert à tous ; transversal ! Présentation de leurs travaux suivi d’un échange.

Représentation-performance et projection du film Novaciéries
mercredi 13 mars – 20h30 – Musée des beaux-arts
proposé par Espaces Pluriels dans le cadre du festival Résonance-s-


Collectif (LA)HORDE
Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
(LA)HORDE est un collectif de trois artistes fondé en 2013 réunissant Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, tous les deux diplômés de la HEAR - École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2010 et Arthur Harel de formation chorégraphique et diplômé du Conservatoire d’Art Dramatique du 6e arrondissement de Paris en 2011.
«(LA)HORDE collabore avec des communautés d’individus en marge de la culture majoritaire pour un bout de chemin solidaire et artistique : septuagénaires, non- voyants, fumeurs, adolescents ... Opposés à toute forme de hiérarchie et d’appropriation culturelle, ils pratiquent l’interrelation et la coopération. Inquiets et prospecteurs, ils sont en alerte. Le corps est au centre de leur création. Ils signent des oeuvres issues de leurs rencontres avec différentes communautés online, afin de définir ce qu’est devenue la danse après l’avènement d’internet, sujet cher à (LA)HORDE, qui a amené les membres du collectif à définir le phénomène sous le terme/concept : des «danses post internet».» Claire Diez


www.collectiflahorde.com


 (LA)HORDE - TO DA BONE © Laurent PHILIPPE 2017 

actualité précédente

Workshop avec l'artificier Djamal

actualité suivante

Conférence Formes vives